TENDANCES RÉGIONALES : EUROPE

Gestion et main-d'œuvre

L’augmentation des délocalisations vers le Brésil, la Chine et l’Inde sera en grande partie causée par des entreprises basées en Europe. Cette croissance est principalement portée par les entreprises basées au Royaume-Uni, en Allemagne et dans les pays scandinaves. Outre l’Inde, la Chine et le Brésil, les pays d’Europe centrale et orientale sont également considérés comme des destinations potentielles d’externalisation à proximité des côtes pour de nombreuses entreprises basées en Europe occidentale.

Technologie et produits

En Europe occidentale, la demande de services de téléphonie cellulaire et Internet éclipse la demande de connexions vocales filaires traditionnelles. L'utilisation de la VoIP dans les pays d'Europe occidentale va donc continuer à croître considérablement au cours des prochaines années. Cette croissance est principalement due à la demande des petites entreprises pour les services de liaison professionnelle, IP Centrex et VoIP VPN.

TENDANCES RÉGIONALES : ASIE

Gestion et main-d'œuvre
Il existe un déficit de compétences perçu parmi les diplômés en technologie en Asie. En Inde, par exemple, seuls 301 TP3T environ des diplômés sont employables dans le secteur informatique. Le problème ne réside pas dans le manque d’expertise technique, mais dans le manque d’autres compétences telles que la pensée critique et la créativité.
Technologie et produits

Alors qu'il y a trois ans, les entreprises se méfiaient de Linux et des logiciels open source, les prochaines années verront une augmentation de l'utilisation de l'open source et de Linux. La Chine pourrait très bien illustrer cela à mesure que son marché des téléphones mobiles fonctionnant sous Linux se développe.

ANALYSE RÉGIONALE : MOYEN-ORIENT
Un problème majeur affectant l’industrie informatique au Moyen-Orient est le piratage de logiciels. Le taux de piratage au Moyen-Orient et en Afrique a atteint 60% en 2006. La plupart des actes de piraterie ont lieu en Égypte et au Yémen. Le piratage en Afrique a atteint un niveau plus élevé où la plupart des pays dépassent la barre des 80%. La réalité du piratage dans cette région pose alors problème à de nombreux développeurs de logiciels qui souhaitent maximiser les profits dans la région. Microsoft a déjà pris des mesures pour résoudre ce problème, en créant des campagnes éducatives et en renforçant les relations avec les revendeurs locaux.