De nombreuses entreprises et hommes politiques luttent depuis des décennies pour proposer des solutions permettant de lutter contre les embouteillages, mais les temps de trajet continuent d'augmenter dans la plupart des centres-villes américains. L’ère de la mobilité intelligente constitue une nouvelle ère solide dans le secteur des transports, inaugurée par de nouveaux modèles économiques inspirés des technologies de rupture et de l’économie du partage.

 

L’essor de la mobilité intelligente

Qu'il s'agisse de choses simples comme les voitures sans conducteur livrant des pizzas ou le paiement du stationnement avec son téléphone, l'essor des villes intelligentes rend la vie au centre-ville à nouveau cool. La renaissance des villes, qui a attiré les millennials vers la scène urbaine, a favorisé un changement d’attitude à l’égard des transports et la nécessité de posséder une automobile individuelle.

De nombreux modèles de différentes municipalités ont prouvé que les citadins n'ont pas besoin de créer un trafic motorisé avec des véhicules privés pour améliorer l'accessibilité. Par exemple, le modèle Walkable City, Leap à San Francisco (un service de transport en commun à la demande basé sur les TIC), les systèmes de covoiturage comme Uber et Lyft et divers programmes de vélos en libre-service, ont permis à d'innombrables personnes d'apprécier la vie urbaine sans avoir à se déplacer. un véhicule privé.

 

Utilisations pratiques de la mobilité intelligente

Des entreprises comme Ericsson ont développé des applications intelligentes pour répondre aux besoins de transport des grandes villes. Par exemple, l’entreprise a créé une application de planification touristique pour aider les touristes à se déplacer dans la ville de Stockholm, en Suède. Ensuite, il y a le planificateur de prise en charge, conçu pour répondre aux besoins de transport des personnes à mobilité réduite. Il existe également un planificateur de bus dynamique, qui informe les chauffeurs de bus des obstacles à venir et leur suggère des itinéraires alternatifs qu'ils peuvent emprunter.

Les gestionnaires municipaux peuvent tirer parti de l’Internet des objets. Ils peuvent utiliser la vidéosurveillance, les moniteurs et les étiquettes d'identification par radiofréquence, communiquant tous entre eux pour détecter les zones essentielles où les services municipaux sont à la traîne, garder un œil sur le fonctionnement des infrastructures vitales et informer les décideurs sur la manière de rendre les zones urbaines plus habitables. et gérer la croissance de la ville.

Salons de l'électronique grand public 2018

Le véhicule de livraison autonome de Ford

Il existe désormais une approche de la mobilité plus intégrée, porte-à-porte, par opposition à l'ancien paradigme selon lequel le transport privé était le seul moyen de déplacement. Des mégatendances telles que la pollution, l’urbanisation, la connectivité, la congestion et la mondialisation alimentent le passage des véhicules privés à de nouveaux modèles économiques tels que le covoiturage, le covoiturage et la mobilité intégrée.

La mobilité intelligente est disponible, quoique de manière irrégulière, sur un marché composé principalement de petits acteurs privés. Malgré cela, les prestataires de services et les consommateurs individuels profitent déjà des services et technologies intelligents dans plusieurs grandes villes.

Salons de l'électronique grand public 2018

Une voiture Toyota autonome du futur

Les services d’information qui accompagnent la mobilité intelligente ont le potentiel d’améliorer considérablement l’expérience des voyageurs. Les voyageurs peuvent faire des choix adaptatifs pour échapper aux pannes du système et reprendre le contrôle de leur propre temps de trajet. Ils peuvent sélectionner leurs préférences de voyage en fonction de leurs préférences personnelles, telles que la commodité ou le coût. La mobilité intelligente améliore le confort des voyageurs en aidant les utilisateurs à éviter les embouteillages. La nature connectée de la mobilité intelligente permet aux voyageurs d'utiliser de manière constructive le temps de trajet en accédant aux services en ligne pendant leur voyage.

 

Importance des facteurs humains et de conception

La transition vers une mobilité intelligente et viable jouera un rôle essentiel dans la résolution de défis communs tels que la pauvreté, le changement climatique, la santé publique et les inégalités entre les sexes. Des avancées telles que la conduite autonome, les plateformes de mobilité partagée et les véhicules électriques ont rendu les transports plus respectueux de l’environnement, plus sûrs, plus efficaces et plus inclusifs.

La mobilité intelligente devrait servir non seulement à améliorer la mobilité, mais également à connecter les personnes et les biens, les villes et les régions, la connaissance et l'innovation. La mobilité intelligente est nécessaire pour développer des villes efficaces et agréables à vivre, qui attireront les meilleurs talents et investissements. C’est la clé du développement durable des villes, compte tenu du fait que six personnes sur dix sur terre devraient vivre dans des zones urbaines d’ici 2030.

 

La mobilité intelligente ne fait que commencer

La mobilité intelligente est sur le point de devenir une tendance. Les services de covoiturage, de taxi à la demande, etc. sont salués comme la « Mobilité 1.0 ». Dans cette optique, la Mobilité 2.0 devrait se concentrer sur l’expérience utilisateur, avec une adoption croissante de la spécialisation. La mobilité 3.0 verra probablement l’acceptation générale des véhicules sans conducteur et des modèles de propriété partielle alimentés par la blockchain.